Quelles sont les valeurs de la culture Japonaise ?

Le Japon est un pays à part, doté d’une culture unique où le mélange des influences asiatiques et occidentales se fait constater. D’où cette sensation partagée entre la tradition et la modernité, les deux extrêmes qui façonnent la société et la culture japonaises. Trois valeurs fondamentales, puisées dans le confucianisme, influencent la vie au Japon, à savoir le collectivisme, la distance hiérarchique élevée ainsi que la compétitivité et le désir de succès.

Le collectivisme

Au Japon, le collectivisme prend le devant sur l’individualisme. La vie collective tient une place importante pour les japonais. Ils se conforment volontairement au groupe et agissent pour le bien commun afin de promouvoir l’harmonie sociale au sein de celui-ci. Pour eux, l’identité trouve sa source dans l’appartenance à un groupe sans pour autant oublier leur individualité. C’est l’intégration au groupe qui forge l’individu. Ainsi, partage, solidarité, sociabilité, loyauté et respect sont des valeurs ancrées dans la culture japonaise.

La distance hiérarchique importante

Le Japon est perçu comme un pays très discipliné et hiérarchisé. La hiérarchie est considérée comme une valeur fondamentale dans la société japonaise. Elle permet, en effet, de maintenir l’ordre, le respect et établir ainsi l’harmonie dans l’organisation. Les japonais respectent scrupuleusement les règles de la société et en font des critères de moralité, qu’ils soient à la maison, au travail, à l’école ou à l’extérieur. La culture japonaise est fondée sur le culte des ancêtres et le sens de l’honneur. Dans les entreprises japonaises, la hiérarchie façonne les relations de respect envers les supérieurs et de protection des subordonnés.

La compétitivité et le désir de succès

La masculinité constitue la troisième valeur fondamentale de la société japonaise, où la compétition et le succès sont fortement encouragés. Le Japon se révèle être une des sociétés les plus masculines au monde. Au Japon, la masculinité met en avant la culture de l’excellence en favorisant la compétitivité dans le système d’éducation. La recherche de l’excellence et de la perfection accroît le désir de réussite scolaire, et ce dès le plus jeune âge. Ainsi, le phénomène de double scolarisation (juku) se répand, incitant les jeunes à beaucoup étudier pour être admis dans les universités les plus prestigieuses. D’autre part, la société japonaise accorde beaucoup d’importance à la réussite et au succès. Passer de nombreuses heures au travail et montrer une image publique de succès constituent une représentation de la masculinité de la société. Ce désir de succès s’applique tout autant à un individu qu’à une entreprise.

L’Aïkido : un art martial typique de la culture nipponne
Le shintoïsme et le bouddhisme : les religions les plus populaires du Japon